Carte du site

 

Kingscroft

Kingscroft, au nord de la route 141, porte le nom de son fondateur Ira King. Dans les années 40, Kingscroft était le centre florissant de la communauté francophone établie dans la partie ouest du canton de Barnston. La preuve en est l’érection en 1950 par M. Omer Veilleux de la seule croix de chemin située sur sa propriété, près de Kingscroft, au coin de la route 141 allant de Burroughs’ Falls à Coaticook.

Origine du nom Kingscroft (hameau): Le nom de ce petit hameau de la municipalité de Barnston-Ouest rappelle la mémoire d’un des pionniers de l’endroit, Ira King, qui y ouvrait une auberge vers 1810, d’où King’s Corner ou King’s Tavern, appellations qui ont été en usage pendant un certain temps. Croft est un mot anglais qui désigne un petit clos ou un pré attenant à une maison. Kingscroft devint, en 1883, le nom du bureau de poste, fermé en 1969. En 1904 s’ouvrait une desserte religieuse connue surtout sous le nom de Saint-Wilfrid-de-Kingscroft, ou tout simplement Saint-Wilfrid. L’abbé Wilfrid Lussier, ancien curé de Saint-Édouard de Coaticook (1877-1887), desservit cette mission pendant plusieurs années.

Malgré la poussée démographique et le dynamisme que connut Kingscroft dans les années 40, un certain déclin s’est toutefois fait sentir dû au déplacement des activités vers les agglomérations plus importantes (la coopérative agricole et le magasinage vers Ayer’s Cliff, Coaticook et Sherbrooke).

À cet égard, Kingscroft, tout comme Way’s Mills, fut «coincé» entre les régions de plus en plus étendues que servaient les centres d’activités plus importantes. Le village en souffrit grandement pendant les vingt années qui suivirent. Le magasin général ferma ses portes en 1967, l’école en 1968, et le coup de grâce fut la décision des autorités diocésaines de cesser de desservir la paroisse et de fermer l’église, en 1974. Cette fermeture fut fortement contestée par les paroissiens qui réussirent à sauver l’église.

Il y avait bien sûr l’école, construite en 1928, et l’église, avec son grand sous-sol qui, à cette époque, était le centre des activités de la communauté. Les paroissiens s’y réunissaient pour «les vues», pour applaudir des spectacles de théâtre amateur, ou pour écouter des artistes de passage.

Aujourd’hui le sous-sol de l’église est toujours utilisé pour des réunions familiales ainsi que pour des activités au profit de la paroisse.
 


Dévoilement du monument Cécile Dessaint Veilleux !



Dimanche le 8 juillet 2012 à Kingscroft a eu lieu l'inauguration de la stèle de « Mme Cécile Dessaint Veilleux ». Le dévoilement du monument dédié à ce personnage historique s'est fait en présence de nombreux membres de la grande famille Veilleux (environ 150 membres), des résidants de la municipalité et des environs. Trois autobus remplis à capacité de visiteurs enthousiastes ont également participé à l'évènement ainsi que plusieurs maires de la MRC de Coaticook.
 

À travers cette pionnière c'est à toutes les femmes courageuses et ingénieuses de cette époque que l'on rend hommage. Nos mères et grands-mères ont été les piliers des familles et de la société de leur époque travaillant souvent dans l'ombre.



CÉCILE DESSAINT-VEILLEUX
(1904-2001)



Comme de nombreuses femmes de son époque, notre infatigable pionnière qui vécut jusqu'à 96 ans avait, semble-t'il, l'habitude de dire que le travail ne fait pas mourir! Un héritage légué à sa famille car, en plus de ses 11 enfants, sa descendance compte aujourd'hui 36 petits-enfants, 79 arrière-petits-enfants et 26 arrière-arrière-petits-enfants. Madame Veilleux eut cependant un parcours de vie un peu particulier. Née d'une mère suédoise arrivée à 18 ans à Ayer's Cliff et d'un père issu d'une famille beauceronne, ce n'est qu'à l'école primaire qu'elle fera l'apprentissage du français. Contrairement aux enfants de son époque, elle est baptisée au début de son adolescence et assite deux ans plus tard avec ses soeurs au mariage de ses parents selon le rite catholique.
 

Pour en savoir plus...
Rencontrer madame Veilleux sous les arbres qui bordent le terrain de l'église catholique de Barnston-Ouest au 3035, chemin de Kingscroft. Voici un endroit idéal pour admirer le paysage ouvert sur les montagnes dans le calme le plus total. De grandes fermes prospères entourent ce lieu paisible: élevage d'animaux de race Hereford par le fils de madame Veilleux à l'angle des chemins Kingscroft et Frappier, élevage de chevaux miniatures à la ferme Santschi, 2847 Kingscroft. Un monument pès du parvis de l'église vous apprendra l'histoire de ce bâtiment pour lequel les citoyens ont mené des luttes afin d'assurer sa survie comme lieu de culte. Faites un petit tour à pied sur le chemin Corey où se trouvait la petite école de rang aujourd'hui disparue. Pour plus de détails sur le hameau de Kingscroft et sur Barnston-Ouest où s'active un comité culturel très dynamique.
Le site de madame Veilleux se trouve à moins d'un kilomètre du tracé du chemin des Cantons qui passe sur la route 141. Un détour obligé !
 

www.voiedespionniers.com
 


Autres points d’intérêt

Église Saint-Wilfrid de Kingscroft

Kingscroft compte l’église catholique, une croix de chemin et le cimetière catholique.

La première église fut détruite par le feu et reconstruite en 1912. Le premier curé, Albert Gervais y demeura jusqu’en 1924. En 2004 la communauté célèbre les 100 ans de la Paroisse St-Wilfrid de Kingscroft. Un album souvenirs des 100 ans de la Paroisse a été publié pour l’occasion. Ce livre est rempli d’histoire et de bons souvenirs de ceux qui ont vécu dans la paroisse et de ceux qui participent encore aujourd’hui à sauvegarder une communauté fière et vivante. Depuis 100 ans, la paroisse a survécu grâce aux familles nombreuses et à leurs descendants qui y sont rattachés depuis un siècle. On peut dire que la paroisse St-Wilfrid de Kingscroft a survécu aussi grâce aux familles que l’on rencontre encore aujourd’hui.

Depuis le 1er août 2010, le nom juridique est la paroisse des Saints-Apôtres avec 6 communautés locales St-Jean, St-Edmond de Coaticook, St-Mathieu de Dixville, St-Herménégilde, St-Wilfrid de Kingscroft, St-Henri de East-Hereford. Chaque communauté locale est représentée au comité de Pastorale de la nouvelle paroisse.